Les sels de nicotine : plus addictifs que la nicotine base ?

Une étude clinique californienne réalisée en milieu hospitalier sur une cohorte de 119 volontaires constituée de fumeurs et de vapoteurs, s’est intéressée à l’effet sensoriel des sels de nicotine. Ces derniers sont connus pour inhiber le grattement en gorge de la nicotine (le hit) et permettent ainsi de vapoter des liquides à forte teneur en nicotine (>20 mg/ml) sans ressentir en gorge le hit nicotinique. Au cours de l’étude et sur une période de 30 jours, les volontaires répartis en 2 groupes distincts ont vapoté 10 liquides aromatisés.

Le 1er groupe a vapoté des liquides à base de sel de nicotine (benzoate, 23 mg/ml), le second des liquides classiques titrés en nicotine base (23 mg/ml). Les vapoteurs étaient ensuite amenés à évaluer ces liquides sur des critères sensoriels (douceur, âcreté, sucré, amertume) et à noter leur préférence. Il ressort clairement que les liquides à base de sels de nicotine sont plus attrayants et plus agréables à vapoter que les liquides à base de nicotine non modifiée. L’attrait pour les sels de nicotine est même plus important chez les volontaires n’ayant jamais fumé. Les auteurs insistent sur la nécessité de mieux réglementer l’usage des sels de nicotine, les fortes teneurs en nicotine étant connues pour être très addictives.

Effect of Exposure to e-Cigarettes With Salt vs Free-Base Nicotine on the Appeal and Sensory Experience of Vaping: A Randomized Clinical Trial. Adam M Leventhal & coll.JAMA Netw Open 2021 Jan 4;4(1):e2032757. doi: 10.1001/jamanetworkopen.2020.32757

© Crédit photo : Pixabay