Tabac Chauffé (IQOS) : Une délivrance de nicotine plus faible que les autres technologies d’e-cigarette

Une étude clinique récente réalisée par les chercheurs de l’Université Queen Mary de Londres a cherché à comparer la délivrance de nicotine des différentes technologies de cigarette électronique à la cigarette tabac. Les différentes technologies étaient les suivantes :

1) L’IQOS commercialisée par Philip Morris International (PMI) basée sur le principe de tabac chauffé,
2) Un système de type pod pré-rempli de la société Jull (59 mg/ml de sel de nicotine),
3) Une e-cigarette classique rechargeable dont le réservoir était alimenté par un liquide à 20 mg/ml de nicotine.

22 patients vapoteurs ont participé à l’étude, lesquels ont été soumis à des prélèvements sanguins à intervalle de temps régulier afin de déterminer la concentration de nicotine circulante et à un questionnaire permettant de déterminer leur niveau de manque en nicotine après avoir vapoté ainsi que leur attrait pour la technologie. Les principaux résultats sont les suivants :

1) l’IQOS délivre significativement moins de nicotine que le pod Juul et la cigarette tabac.
2) De fait, la sensation de manque de nicotine revient plus vite avec l’IQOS indiquant que le système n’est pas idéal pour switcher de la cigarette tabac à ce système.
3) En revanche, l’IQOS délivre plus de nicotine et plus vite que la e-cigarette rechargeable mais en termes de plaisir et de confort, le vapoteur préfère de très loin la e-cig classique au tabac chauffé.

Si cette étude présente certains biais (concentrations de nicotine administrée par puff non équivalente d’un système à l’autre, forme de nicotine différente (sel, nicotine base), l’étude semble indiquer que la technologie de tabac chauffé n’est pas l’outil idéal pour arrêter de fumer et/ou éviter la double consommation cigarette tabac-tabac chauffé.

Nicotine delivery and user ratings of IQOS heated tobacco system compared to cigarettes, Juul and refillable e-cigarettes. A. Phillips-Waller & coll. https://academic.oup.com/ntr/advance-article/doi/10.1093/ntr/ntab094/6275288 by guest on 14 May 2021.

© Crédit photo: Queen Mary University of London